Une 2e édition d’Expo Yoga exceptionnelle

L'Expo Yoga en photos

expo yoga une
L'Expo Yoga - crédit photo : Stéphanie Alcaraz Robinson pour YULorama
Une 2e édition d’Expo Yoga exceptionnelle

J’étais présente l’an dernier pour la toute première édition d’Expo Yoga à Montréal. Lorsque j’ai vu l’annonce pour la deuxième édition, j’ai voulu couvrir l’événement à nouveau. Cette fois-ci, je ne voulais pas être simple observatrice : j’ai participé à l’expérience qui se déroulait au Palais des Congrès, les 10 et 11 février.

Avec 40 ateliers offerts lors de la deuxième édition, les visiteurs avaient l’embarras du choix. Pas besoin d’être professeur de yoga pour participer : il y avait des ateliers pour débutants, des ateliers d’ayuverda et de bien-être, aussi de la création avec pierres énergétiques.

Des activités motivantes

J’y suis allé avec deux ateliers tellement ressourçant : Awaken Presence avec Dawn Mauricio et Revenir au monde : vivre au coeur de l’instant présent grâce à la méditation, avec Nicole Bordeleau. Les deux ateliers étaient axés sur la méditation, la réflexion et le moment présent.

Ces ateliers m’ont tellement fait du bien. Dawn Mauricio est connue (et reconnue!) dans le monde du yoga, autant à Montréal, au Canada, qu’aux États-Unis. Elle est professeure de yoga et de méditation, et est très active dans cette communauté. Resplendissante de bonté, elle est excellente pour mener une méditation. Elle était accompagnée par une musique inspirante live, créée par son bestie Andrew Bathory. Elle m’a donné le goût d’en apprendre plus.

Ensuite, une autre session de méditation avec Nicole Bordeleau. J’ai été surprise de constater comme la personnalité de quelqu’un peut impacter l’expérience de la méditation. Malgré une salle bondée de monde, elle a su toucher chaque individu. Sa méditation sur la compassion (envers les autres, mais surtout envers nous-mêmes) a créé beaucoup d’émotions dans la salle : plusieurs pleuraient.

Ce n’est pas qu’elle est méchante Nicole Bordeleau! C’est qu’elle sait à quel point il peut être difficile pour certaines personnes de se témoigner de la compassion. C’est vrai que l’être humain peut parfois être dur envers lui-même.

Pensez-y. Combien de fois par semaine vous vous critiquez? Que ça soit pour avoir procrastiner, pour avoir trop bu, trop mangé, pas assez fait d’exercice, pas avoir fait son ménage, avoir pogné les nerfs après un agent du service à la clientèle (qui le méritait sûrement!)… Nous avons tant d’occasions de s’autoflageller. Mais quand prend-on le temps pour se témoigner de la compassion?

C’est un exercice difficile que de s’aimer. S’accepter. Se pardonner. D’où les larmes de plusieurs, qui devaient s’accorder de l’amour pour la première en très (trop) longtemps. Ce fut une superbe expérience humaine.

Des kiosques intéressants

Entre mes deux ateliers, j’ai visité les différents kiosques présents lors de la fin de semaine de l’Expo Yoga. J’ai trouvé la diversité très emballante! Bien sûr, nous y trouvions des accessoires pour le yoga, comme des tapis, des blocs et des vêtements. Mon coup de coeur a été le kiosque d’Oraki, ces jolis vêtements de yoga faits au Québec à partir de… bouteilles d’eau recyclées! Un de mes humains préférés – Georges Laraque – était présent pour présenter la marque au public.

On pouvait également découvrir des kiosques reliés à l’alimentation, aux retraites et voyages reliés au yoga et au bien-être en général.

Des cours de yoga de groupe étaient offerts et tous étaient invités. Des démonstrations époustouflantes de yoga étaient aussi au programme.

Une activité à faire avec toute la famille, et pas juste pour les experts yogis.

Merci à Expo Yoga pour l’invitation!