Laissez le charme d’Ibérica vous transporter à Barcelone

Il est maintenant possible de voyager à Barcelone... tout en restant à Montréal

Iberica
Le nouveau restaurant Ibérica est sublime - crédit photo : YULorama
Laissez le charme d’Ibérica vous transporter à Barcelone

Le restaurant espagnol Ibérica a officiellement ouvert ses portes le 21 décembre et a organisé un lancement médiatique le 23 janvier. Ayant manqué l’éblouissant événement, j’ai voulu découvrir cet endroit qui fait déjà bien jaser de lui, tant pour le décor que pour la nourriture espagnole aux influences catalanes.

Je dois commencer ce billet avec une confession. Je suis sûrement la pire personne au Québec pour juger d’un restaurant espagnol. Mon père vient d’Espagne – de Barcelone plus précisément – et j’ai grandi avec des plats traditionnels préparés par ma grand-mère. Ma Yaya (grand-maman en catalan) aurait pu ouvrir un restaurant tant ses plats étaient succulents. C’est donc très difficile pour moi d’apprécier la nourriture d’un restaurant espagnol, ayant eu la meilleure cuisinière jusqu’à tout récemment! J’ai tout de même décidé de rester objective…

Un décor signé Zébulon Perron

J’avais réservé une table pour mon conjoint et moi le 8 février. En arrivant, nous avons eu un accueil enthousiaste de l’hôtesse. Nous avons été d’emblée fascinés par le décor à la fois industriel et chaleureux. L’endroit est vraiment fabuleux, et je n’ai pas été surprise d’apprendre que c’est l’oeuvre de Zébulon Perron. Les nouveaux restaurants ont parfois un parfum stérile, n’ayant pas encore été imprégnés de l’âme des visiteurs et des moments festifs. L’Ibérica n’avait pourtant rien d’un nouveau resto : l’ambiance est déjà vive et conviviale, parfumée d’épices et de soleil, et on ne devine pas que ça vient d’ouvrir récemment.

« Pas d’artifice en cuisine pour déguiser une nourriture sans goût »

Bien à propos cette citation espagnole, l’Ibérica propose des mets authentiques, sans fioritures extravagantes. Le restaurant n’en a pas besoin! Les plats sont bien présentés, mais on mise surtout sur le goût.

Et pour une femme qui a grandi avec les saveurs d’Espagne, j’ai été plus que comblée et agréablement surprise. Afin de goûter à plusieurs mets, nous avons opté pour un souper avec plusieurs tapas et nous avons partagé un plat principal.

D’abord, une dégustation de charcuteries espagnoles : saucisson, chorizo et jamòn Ibérico de Bellota. Présentées sur une planche de bois, les charcuteries sont appétissantes.  Tranchées finement pour plus de saveur en bouche, elles ouvrent l’appétit. Le pain coca enduit de tomates et huile d’olive est également délicieux. Ça nous donne le ton sur ce qui s’en vient! On va se délecter!

Ensuite, nous avons opté pour un classique : les beignets de morue. Habituée à ceux de ma Yaya et toujours déçue des autres, je n’avais pas de grandes espérances. J’ai ravalé mes appréhensions dès la première bouchée des dodus beignets. Servis avec un aïoli au safran, les saveurs des beignets sont divines.

Je ne pouvais non plus passer à côté des gambas al ajillo (crevettes tigrées à l’ail et piments d’Espelette), plat que me préparait ma Yaya les samedis soirs. La version Ibérica était à s’en lécher les doigts, et j’ai encore une fois été épatée par l’expérience culinaire.

En plat principal, une généreuse portion de paëlla aux fruits de mer, qui nous a enchantés. Comme dessert, des churros croustillants et sucrés parfaitement avec trempettes dulce de leche et chocolat. Décadent! La crème catalane m’a fait voyagé dans les nuages!

Verdict

De notre arrivée à notre sortie, nous n’avons cessé d’être enchantés par tous les aspects de la cuisine, mais également du service tellement agréable et attentionné. Pour les indécis, le restaurant propose un menu dégustation personnalisé. Difficile à battre.

Le chef, nul autre que Marino Tavares (ancien chef du Ferreira), a su recréer l’ambiance chaleureuse catalane dans le froid du Québec. Il a d’ailleurs voyagé à Barcelone pour s’inspirer de la cuisine locale et rencontrer des grands chefs, comme le célébré Ferran Adrià.

Il a vu juste en important un vrai four Josper, spécialement conçu et fabriqué en Espagne. Ce four est considéré comme étant un des meilleurs fours au charbon de bois disponible sur le marché, et est utilisé à Barcelone depuis des décennies.

La nourriture frôle la perfection, je vous le conseille sans hésiter. Parfait pour un rendez-vous amoureux, une fête, un anniversaire ou une occasion spéciale. Bref, peu importe l’occasion, on y va!

Ibérica
1450, rue Peel
514 285-1888
Courriel : info@iberica.ca
On réserve sur le site d’Open Table