Deception Bay: Un second album envoûtant signé Milk & Bone

Un second album qui fonctionne à merveille pour le duo montréalais!

deception day milk and bone
Crédit photo: Milknbone.com
Deception Bay: Un second album envoûtant signé Milk & Bone

L’excellent groupe montréalais Milk & Bone a lancé son très attendu deuxième album, Deception Bay, le 2 février dernier. Le duo en pleine ascension composé de Camille Poliquin et Laurence Lafond-Beaulne nous charme complètement encore une fois avec une proposition envoûtante et singulière.

Ayant adoré leur premier album, Little mourning, paru en 2015, mes attentes élevées pour ce deuxième disque ont été nettement surpassées. Tantôt baignant dans l’électro-pop, tantôt dans l’alternatif-indie, on sent les deux artistes encore plus ancrées dans leur identité musicale et davantage assumées dans leur genre lors de ce second exercice.

Ancrage musical et recherche

Abordant encore majoritairement des thèmes comme la déchirure amoureuse, la nostalgie et la mélancolie rêveuse, les artistes se sont toutefois aventurées un peu plus profondément au niveau de l’élaboration des textes avec une poésie plus recherchée dans Deception Bay. Conservant le même grain artistique qui leur est propre avec le mélange toujours plus transcendant des synthétiseurs superposés et des mélodies mélancoliques, on entre dans le monde de Laurence et Camille à pieds joints dès la première écoute. On ressent un niveau de maturité artistique plus peaufiné et une désinvolture presque calculée qui fonctionne irrévocablement.  Les coups de cœurs se sont multipliés pour moi en défilant les 14 pistes de Deception Bay pour la première fois.

Pièces accrocheuses

J’ai particulièrement été interpellée par la pièce « Tmrw » qui a été composée par Chilly Gonzales pour le groupe. Les harmonies parfaitement arrimées des deux artistes de Milk & Bone s’allient au piano de Gonzales à la perfection pour l’interprétation de cette chanson. Cette collaboration montréalaise fonctionne à merveille et j’espère les voir travailler ensemble davantage à l’avenir. Le single «Daydream» est également très accrocheur, tout autant que «Kids» et «BBBlue» pour lesquels j’ai eu de gros coups de cœur.

Avec leur musique déchirante, transcendante et voyageuse, Milk & Bone nous invite dans son univers électrisant et mélancolique dans ce nouvel album. Leur prestation montréalaise au Théâtre Corona est d’ailleurs un événement à ne pas manquer le 5 avril prochain. Le groupe se produira également en tournée pour Deception Bay dans plusieurs villes canadiennes, américaines et européennes très prochainement. Quelle belle fierté de voir ces artistes locales aussi talentueuses qui font rayonner Montréal à grande échelle. Sur ce, bonne écoute!