Zoofest 2017 : Le Gala de l’Extrême excellence

Clairement, c’était l’endroit où être ce soir-là !

zoofest
Crédit photo : Martin Métivier
Zoofest 2017 : Le Gala de l’Extrême excellence

Le 12 juillet dernier, je suis allée voir la seule et unique représentation du spectacle des Extrêmiss, présenté dans le cadre du festival Zoofest, à la salle Ludger-Duvernay du Monument National.  La soirée était animée par Anas Hassouna, et ce dernier a relevé le défi haut la main de nous présenter un spectacle digne de porter le nom de gala.

Les humoristes responsables de la soirée avaient pour but de faire fuir le terrorisme par leurs blagues, et disons que c’était un spectacle socialement nécessaire. Par les temps qui courent, il est un peu trop facile de déprimer quant à l’actualité en lien avec les divers attentats dans le monde et le racisme encore trop présent un peu partout. S’ils n’ont pas arrêté directement le terrorisme ce soir-là, les humoristes sur scène ont pu au moins redonner espoir et répit au public présent dans la salle, pour les faire rire et réfléchir à ce sujet, et je dois dire que ça a fait un bien fou.

Parmi les moments forts de la soirée, le numéro d’ouverture d’Anas Hassouna et le numéro de fermeture par Adib Alkhalidey sont véritablement deux moments mémorables que je garderai certainement en tête à tout jamais. Les deux humoristes ont présenté un numéro d’humour rempli de sagesse et d’amour qui m’ont rappelé l’extrême importance sociale et sociétale de cette forme d’art. Personnellement, je suis ressortie de la salle complètement fouettée mentalement pour défendre encore plus des idéaux de justice sociale pour chaque humain de cette planète. On peut donc dire que leurs objectifs initiaux ont été atteints.

Le reste du public semblait lui aussi extrêmement satisfait du spectacle présenté. Initialement, il y avait seulement 4 humoristes d’affichés, mais, au final, 9 humoristes ont défilé sur scène pour présenter leur numéro en lien avec le thème. Cela a fait en sorte qu’ils ont dépassé d’une heure la fin du spectacle, mais le public était encore présent et réactif jusqu’à la toute fin, même s’il commençait à se faire tard.

En plus de ceux nommés précédemment, il y avait aussi Mehdi Bousaidan, Eddy King, Louis T, Roman Frayssinet, les humoristes français Fary, Yassine Belattar, et Jason Brookers, ainsi que Rachid Badouri qui s’est rajouté à la dernière minute pour venir présenter un numéro qu’il rode pour son Gala Juste pour rire. Tous étaient pertinents et en lien avec le thème de la soirée, sauf peut-être Rachid Badouri, qui était malheureusement un peu hors sujet.

En bref, c’était vraiment LA soirée à aller voir dans le cadre du Zoofest, surtout par sa seule et unique représentation. Si vous l’avez manqué, il ne reste plus qu’à espérer que les humoristes responsables de la soirée réutilisent le concept éventuellement, et je risque d’être dans la salle avec vous !

***

Pour mes autres impressions de spectacle au Zoofest, restez à l’affût sur YULorama.