Comment le Rouge Gorge m’a réconciliée avec les bars à vin

rouge gorge
Comment le Rouge Gorge m’a réconciliée avec les bars à vin

J’aime le vin, mais je n’y connais ABSOLUMENT RIEN. En fait, tout ce que je connais c’est « J’aime » et « J’aime pas ». Oh. Et les pastilles de la SAQ m’aident aussi. Par exemple, je sais, pour avoir essayé à quelques reprises, que tout ce qui se trouvent dans la catégorie « Aromatique et charnu » est à proscrire si je veux être capable de boire. Donc, que fait une personne comme moi qui connaît rien quand elle approche un bar à vin? Elle passe tout droit croyant que c’est pas sa place et qu’elle est aussi bien d’attendre sa prochaine soirée entre amis pour boire un rouge. Mais une invitation au premier anniversaire du Rouge Gorge m’a réconciliée avec ce type de bar et j’en suis très heureuse!

1er anniversaire
Besoin de conseils? Le staff saura te guider! / YULorama

Pas juste pour les connaisseurs

Le Rouge Gorge est ce nouveau venu de l’avenue Mont-Royal qui vient de célébrer son premier anniversaire et je me rappelle quand il a ouvert. Je me suis dit « Ah c’est vraiment cool et ça l’air beau, mais… » Mais quoi? Qu’est-ce qui me retenait d’aller y faire un tour? Ma non-connaissance en la matière et malheureusement, le snobisme qu’on associe trop souvent avec tout ce qui tourne autour du vin. L’image du sommeiller qui te regarde de travers parce que tu ne fais pas la différence entre un Bordeaux et un Bourgogne, tout le vocabulaire qui décrit le vin (cépage, séveux, chaptalisation, longueur…), l’exclamation de satisfaction devant ceux qui possèdent des caves à vin. Bref, on peut se sentir facilement intimidé devant tout ça. Lorsque j’ai reçu l’invitation pour leur premier anniversaire, je me suis dit « Ah bien, je vais aller faire un tour et je ne sentirai pas trop que j’ai pas d’affaire là ». Et même si secrètement je m’attendais à me sentir comme un chien dans un jeu de carte, c’est tout le contraire qui s’est produit!

Belles découvertes

Tout d’abord, on nous a, mon mari et moi, accueilli très chaleureusement! Les hôtesses à l’accueil du Rouge Gorge ont pris soin de prendre nos manteaux et nos sacs pour les amener au vestiaire puis, nous étions libres de partir à la découverte!

Le bar est super beau! Bondé de miroirs, on a l’impression que l’endroit est immense. Ses boiseries ajoutent une chaleur au froid que les miroirs apportent et l’éclairage est doux tout en étant lumineux. On s’y sent donc très bien dès que l’on franchi la porte.

Chose que j’ignorais, on sert aussi de la bouffe au Rouge Gorge. Et attends. Pas n’importe quelle bouffe là! C’est vraiment, mais vraiment trop bon! Et la présentation est digne des grands restaurants. Le menu est très abordable (encore une fois, beaucoup plus abordable que j’aurais cru) et consiste en une sélection bien précise de plats bien pensés. Pour la soirée, des bouchées du menu à venir, signé Chef Julien Rochard et sa brigade, nous étaient servies et franchement, ça promet!

bouchées
Le menu signé Julien Rochard est incroyablement délicieux! / YULorama

Côté vin, c’est clair que dans une soirée comme celle où je suis allée, on n’a pas trop à s’en faire. Les dégustations gratuites servent à nous faire découvrir plein de rouges, de blancs, de pétillants, de vins disponibles à la SAQ, d’importations privées… Mais sincèrement, j’ai décidé d’approcher le Rouge Gorge d’une manière plus traditionnelle: comme si j’y allais un soir normal.

C’est là que j’ai découvert que premièrement, le Rouge Gorge est avant tout un bar. Bien qu’on y sert de la bouffe, il est possible de commander un verre de vin sans l’accompagner de nourriture! En plus, bien qu’ils aient une sélection impressionnante de vins de toutes sortes, ils ont aussi le wine on tap! Le vin en fût n’est pas à confondre avec les vieux viniers! Loin de là! Les vins en tirette mis en barils par le Groupe Versay que l’on peut même goûter gratuitement ont l’avantage d’être toujours frais, jamais oxydé et à la bonne température à tout coup. Il ne faut donc pas avoir peur de ce qui est maintenant un succès dans plusieurs grandes villes du monde comme New York, San Francisco et Vancouver. Nous avons goûté au Muscadet Sèvre et Main, Loire et au Cinsault, Languedoc-Roussillon et ces deux vins ont passé notre test du « J’aime »!

wine on tap
La Cuvée Rouge Gorge / YULorama

Devenir membre pour ouvrir ses horizons

Il est bon de savoir que dorénavant, les amateurs du Rouge Gorge peuvent devenir membre du Club des Gorges Rouges qui donne accès à des dégustations, des séminaires, des cours, des visites organisées chez des vignobles et la possibilité d’acheter des vins en importations privées. L’adhésion est gratuite et consiste aussi en une autre belle façon d’approfondir nos connaissances en vin. Pour s’inscrire, il suffit de demander à un serveur le formulaire.

Informations supplémentaires

Plus tard dans l’année, le Rouge Gorge ouvrira une salle semi-privée au sous-sol créant ainsi une ambiance différente et un décor plus festif où on y trouvera en plus du vin, de la bière, de la musique et un menu bouffe spécialement élaboré.

Le Rouge Gorge croit vraiment que autant les initiés que les grands connaisseurs peuvent se ramasser au même endroit et avoir autant de plaisir. Ce passage pour leur premier anniversaire m’a montré leur volonté et a réellement su me réconcilier avec ce type d’établissement. Il est clair maintenant que je ne passerai plus devant en détournant le regard, honteuse de moi-même. Non, je vais plutôt en faire une suggestion pour mes proches qui viennent dans le coin question de les faire découvrir à leur tour ce bar à vin qui ouvre ses bras à tout le monde.

Rouge Gorge

1234 avenue Mont-Royal
Montréal, Qc
Métro Mont-Royal

Site web: rougegorge.ca

** Merci au Rouge Gorge pour l’invitation

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE