Quand Lolita rencontre Foiegwa

Un heureux mariage à découvrir !

lolita foiegwa
Crédit photo: Patricia Brochu
Quand Lolita rencontre Foiegwa

S’il y a une autre ville en Amérique du Nord que j’ai bien hâte d’aller visiter, c’est bien Chicago. Non seulement il y a du baseball, mais en plus, c’est une ville, de ce qu’on m’a dit, qui fait beaucoup penser à Montréal pour son atmosphère. Également, de plus en plus de liens unissent les deux villes dont Goose Island que je vous ai déjà parlé lors de son dernier événement Migration Week. Je vous en reparle aujourd’hui, car j’ai été invitée à découvrir la p’tite dernière de la brasserie artisanale au restaurant Foiegwa : la Lolita.

sofie
Crédit photo: YULorama

Un souper gastronomique à la bière

Cette invitation m’a aussi permis de découvrir un nouveau restaurant de Saint-Henri Foiegwa. Localisé là où un ancien Belle Province avec service aux tables avait plus ou moins de succès, le nouveau restaurant qui a pour chef Jérémie Falissard semble réellement destiné à un meilleur avenir.

De plus en plus, les accords mets-bières ont la cote et je suis la première à en être heureuse!

Le repas quatre services que vous pouvez aussi essayer à votre tour lors de votre passage à ce restaurant se déroulait avec les mariages suivants :

Canapés

Cuisses de grenouille frites avec sauce ranch maison, pâté de foie de volaille et plateau de fromages fins le tout accompagné de Goose Rambler IPA et Goose IPA.

Entrée

Rillettes de saumon (pêche durable) accompagnée de la Sofie (une de mes bières préférées de tous les temps!).

Plat principal

Poulet biologique provenant des fermes Les Voltigeurs servi avec une Goose Honkers Ale

et la finale vraiment attendue: 

beignes
Crédit photo: YULorama

Dessert

Beignets avec crème pâtissière pralinée accompagné de la Lolita.

Tout le long de notre repas nous avons eu la chance d’avoir avec nous Michelle Tham, Cicerone certifiée de chez Labatt (distributeur de Goose Island au pays), qui nous a éduqués sur les différents processus de conception des bières de l’entreprise de Chicago et du pourquoi de ces choix pour les accords.

michelle tham
Michelle Tham – Crédit photo: YULorama

Lolita

Disponible à temps pour les Fêtes, mais seulement à quelques endroits précis de Montréal (comme si la belle se laissait désirer… Et croyez-moi, elle en vaut la peine!), la Lolita, petite dernière de Goose Island faisant partie de la gamme Sour Sisters, est une bière blonde à 8.1% avec un IBU de 32. De style belge, elle est fermentée avec des levures sauvages et vieillie dans des fûts à vin avec des framboises (de là sa couleur rosée et son petit goût suret). Elle a beau être relativement forte en alcool, mais jamais on ne s’en rend compte… Ce qui peut être traître pour les gens comme moi qui ont le coude léger! Il vaut mieux donc bien prendre le temps de la déguster.

Lolita et les beignes

J’ai donc découvert la Lolita en dessert avec les beignes du chef Jérémie Falissard. Bien entendu, pour goûter de la manière dont je l’ai fait — avec la Lolita —, vaut mieux se rendre au Foiegwa directement. En effet, la Lolita est disponible que pour un temps limité et malheureusement, elle n’est pas disponible dans les magasins de bières ou les dépanneurs. Seulement certains restaurants, comme le Foiegwa, et certains bars la vendront au verre. Mais pour les pâtissiers parmi vous, voici la recette qui m’a été transmise afin que je vous la partage!

lolita chef jérémie falissard
Photo: Chef Jérémie Falissard du restaurant Foiegwa et les beignets. Crédit photo: Patricia Brochu

Beignets avec crème pâtissière pralinée par le chef Jérémie Falissard

INGRÉDIENTS :

BEIGNETS :
1 ¼ L de farine tout usage
1 L de lait
1 œuf entier
2 blancs d’œufs
60 ml de sucre en poudre
1 ml de sel fin

CRÈME PÂTISSIÈRE :
500 ml de lait
2 gousses de vanille
2 jaunes d’œufs
35 ml de sucre
30 ml de fécule de maïs
23 ml de farine
45 ml de beurre, froid, en morceaux
12.5 ml de gélatine en poudre

POUR LA GARNITURE :
65 ml d’amandes effilées
5 ml de sucre en poudre

PRÉPARATION :

Beignets :
Dans un grand bol, mélangez la farine, le sucre en poudre et le sel fin. Faites chauffer le lait dans une casserole jusqu’à ce que le mélange soit tiède (vous devriez toujours pouvoir y tremper un doigt). Ajoutez la levure au lait et mélangez jusqu’à dissolution. Incorporez le liquide au sec. Mélangez au fouet jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et homogène. Laissez reposer pendant une heure à température ambiante.

Au moment de pétrir la pâte, vous pouvez porter des gants et les huiler afin de vous faciliter la tâche (pour que la pâte ne vous colle pas aux mains). Formez des boules de la grandeur d’une clémentine et les cuire à la friteuse à 300 degrés Celsius, en les retournant souvent, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.

Crème pâtissière :
Dans une casserole, mélangez le lait, la vanille et la moitié du sucre et portez à ébullition. Incorporez les jaunes d’œufs, la fécule de maïs, la farine et le reste du sucre. Assurez-vous que le mélange soit homogène, ajoutez la gélatine et remuez jusqu’à ce qu’elle ait fondu. Ajoutez le beurre. Laissez tiédir.

Servir les beignets tièdes, garnis de crème pâtissière, d’amandes effilées et de sucre en poudre.

Pour 10 à 12 beignets.

Informations supplémentaires

Goose Island: http://www.gooseisland.com/

Foiegwa
3001 Notre-Dame Ouest
Montréal, Qc

Métro Lionel-Groulx

Site web: http://foiegwa.com/