Une artiste à découvrir: Marie-Josée Laberge

Du talent en noir, en blanc et en toute simplicité.

Crédit photo: MJ Laberge
Une artiste à découvrir: Marie-Josée Laberge

Ce mois-ci, j’ai eu la chance de prendre part à une soirée sur le thème de l’art, avec une présentation de quelques œuvres de l’artiste Marie-Josée Laberge,  qui était accompagnée pour l’occasion du photographe Thierry Quenette.

Crédit photo: MJ Laberge

MJ Laberge, naturellement artiste

Marie-Josée Laberge est une artiste québécoise d’art contemporain émergent sur la scène internationale, qui a pu exposer au cours des dernières années à Encinitas en Californie, au Miami Art Basel et à San Diego.

Tout récemment, sa galerie d’art a été sélectionnée pour participer au réputé Art Palm SpringsQu’est-ce qu’Art Palm Springs vous dites? et bien Art Palm Springs est un rendez-vous international mettant en lumière ce qui se fait de mieux dans le monde des galeries d’art en matière de peinture, sculpture, arts visuels et photographie. Cela représente donc une reconnaissance supplémentaire pour l’artiste et m’a donné envie d’en savoir plus sur son univers.

En discutant avec Marie-Josée Laberge lors de cette soirée, je me rends compte qu’elle a son monde bien à elle et qu’elle suit ses propres règles. Elle m’explique qu’elle peint sans trop se poser de questions et que les couleurs qu’elle utilise, le noir et le blanc, sont comme une marque de fabrique… mais pas de façon volontaire. En fait, ce sont des couleurs qui lui correspondent, c’est sa zone de bien-être: Marie-Josée ne cherche pas à surfer sur la vague, elle fait ce qui lui plaît en toute simplicité. Pour finir, elle m’explique qu’au-delà de la frénésie d’Art Palm Springs, ce qui lui fera vraiment plaisir c’est de se retrouver en gougounes dans son atelier en Californie pour s’adonner à sa passion, la peinture.

Crédit photo: Thierry Quenette

De belles découvertes

J’ai pu admirer quelques toiles de la série Essence Collection de Marie-Josée Laberge dont j’ignorais le travail avant cet événement. Mais vraiment quelle belle surprise! Ses toiles toutes en noir et blanc, créées au fusain et à l’acrylique sont minimalistes et simples. On pourrait penser à une monotonie dans ces peintures bicolores, mais au contraire, elle réussit à transmettre dans chaque œuvre une énergie différente.

J’ai également pu rencontrer Thierry Quenette et j’ai découvert un photographe de grand talent; il avait exposé quelques photos et nous avions également accès à son ouvrage de nu artistique que j’ai pu prendre le temps de consulter… comme dans la continuité de la simplicité du noir et du blanc, y figure de magnifiques photos de corps de femmes nues entre lumière et pénombre qui témoignent d’un véritable talent et de l’amour du photographe pour la femme.

 

À voir pour une durée limitée au Room Service du Loft Boutique – 465 rue St-Jean, Montréal.