Découvertes aux Francouvertes

Une belle soirée remplie d'artistes vraiment intéressants à connaître !

Photo: YULorama
Découvertes aux Francouvertes

On vous avait déjà parlé des Francouvertes lorsque le concours a commencé et bien mauvaise nouvelle si vous vouliez y aller; il est maintenant terminé. On aime bien les finales, où on a le meilleur du meilleur et en prime quelques nouvelles chansons de Philippe Brach et Rosie Valland: les portes-parole de cette 21e édition des Francouvertes.

Photo: YULorama

Le concours musical de la relève francophone nous a permis lundi le 8 mai d’en apprécier les finalistes au Club Soda: Laurence-Anne, Les Louanges et Lydia Képinski. Petit survol.

Laurence-Anne

Photo: YULorama

« On en a parlé tantôt et on a convenu qu’on faisait du prock, progressive-rock » lançait d’emblée Laurence-Anne. Il fait pas chaud chaud dehors, mais Laurence-Anne était en shorts. Une Laurence-Anne en shorts qui donne un show de musique? On comprend que ça ne sera pas de la pop rose bonbon. Ça brassait pas mal et on a eu droit à une présentation des membres du band par sorte de chips. Même ça, ça fait « prock ». 

 
***

Les louanges

Photo: YULorama

De son vrai nom Vincent Roberge, l’interprète en grande chemise, cheveux ébouriffés et moustache molle nous a fait taper du pied avec son « rock fleuri » qui rappelait parfois Mac Demarco. On avait l’impression que les gars du band sont ces gars au secondaire qui n’étaient pas si cools, mais qui sont vraiment drôles et attachants et qu’on a envie de revoir 10 ans plus tard. Maman et copine ont été chaudement si bien remerciées par l’interprète qu’on avait envie de les connaître. Bref, plein d’amour. 

 
***

Lydia Képinski

Lydia Kepinski
Photo: YULorama
Lydia nous a été présentée, comme les autres d’ailleurs, par une petite vidéo où elle dit quelques mots pour se présenter et elle ne mentionne que son nom. « C’est mon nom et prénom, vous êtes chanceux, des fois je le dis pas dans cet ordre-là ». Le public a ri un peu jaune lorsqu’elle a demandé si d’autres étaient déjà tombés en amour avec un mineur, et la chanson qui a suivi sur celui qui va être majeur dans 362 jours était drôle et accrocheuse. Forte présence sur scène, textes bien incarnés.
 
***
 
C’est Lydia Képinski qui a remporté le prix des Francouvertes 2017. À entendre le bruit général autour de moi, il semble que ce soit un prix bien mérité et approuvé par la majorité des spectateurs. J’ai pu voir sur son site web qu’elle présente beaucoup de spectacles ces temps-ci alors c’est le bon temps de la découvrir si vous ne la connaissez pas encore! Sur ce, je vous laisse sur ses paroles lorsqu’elle a reçu son prix:
 
« Merci à mes profs du secondaire qui m’ont montré qu’y’avait pas juste les sciences pures »
– Lydia Képinski
 
 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE